Le web : levier indispensable du développement de son enseigne

web


La 13ème enquête annuelle de la franchise Banque Populaire/FFF, publiée en décembre 2016, révèle une digitalisation finalement assez faible des franchises françaises. Et ce, alors même que le web présente aujourd’hui les plus grandes opportunités de croissance pour les enseignes. Sites vitrines, e-commerce, commerce cross-canal, réseaux sociaux, email marketing, applications smartphones,« push SMS », etc. : internet offre aujourd’hui un panel incroyable de leviers pour renforcer sa communication, maximiser sa visibilité locale, booster sa notoriété, augmenter ses ventes ou encore optimiser sa relation client !

Sites vitrines et e-commerce


Si la plupart des enseignes dispose aujourd’hui, a minima, d’un site institutionnel, beaucoup sont très en retard sur les standards du web, tant en matière de référencement que de design, d’ergonomie et de communication.

Or,

·       75% des Français surfent quotidiennement,

·       Ils passent en moyenne 18 heures par semaine sur internet

·       Ils sont plus de 80% à chercher un commerce, un prestataire ou un artisan sur internet

·       Ils utilisent pour cela majoritairement leur smartphone ou leur tablette

Il est dès lors primordial de disposer d’un site visible, optimisé sur les mots-clés de son activité, correspondant aux attentes des consommateurs en termes de design et d’ergonomie et adapté à la navigation mobile.

Par ailleurs, les sites vitrines permettent, avec la stratégie adaptée, d’optimiser la visibilité locale de ses points de vente.

L’enjeu est encore plus fort pour les franchises de commerce puisque, pour ne plus être concurrencées par les pure-players, elles ont la quasi obligation, aujourd’hui, de vendre également sur internet, avec tout ce que cela implique d’investissement en termes de communication et de référencement (naturel et payant).

Le cross canal : web to store et store to web


Mais cette quasi obligation qu’ont les entreprises de commerce de se positionner sur internet doit être perçu non pas comme un frein mais plutôt comme un nouveau levier. Car aujourd’hui plus que jamais boutiques web et boutiques physiques sont complémentaires, pas concurrentes, dès lors que sont mises en place des stratégies cross canal dites de « web to store » et de « store to web ».

En clair : les sites e-commerce doivent booster la fréquentation des points de vente (grâce, notamment, au click and collect) et les boutiques physiques doivent également promouvoir le site internet.

Il est évident qu’une telle stratégie implique de travailler sur les modalités de rémunération des franchisés dans le cadre des ventes en ligne ou du click and collect, mais avec un cadre cohérent, avantageux pour tous les acteurs et structuré, la croissance peut être considérable.


Réseaux sociaux


Parallèlement, les réseaux sociaux, particulièrement en B2C, se sont imposés comme des canaux de communication, de vente mais aussi de relation client à part entière.

Ils permettent ici encore de maximiser la visibilité locale, de travailler la notoriété (en jouant, notamment, sur la viralité et la capillarité), de créer éventuellement des partenariats avec des enseignes complémentaires et, surtout, de gérer de manière beaucoup plus fine la relation client.

·       Gestion des réclamations

·       Gestion de l’e-réputation

·       Fidélisation

·       Création d’une communauté autour de sa marque

·       Etc.

Voilà les enjeux des réseaux sociaux, utilisés aujourd’hui par 91% des enseignes. Mais sont-ils bien utilisés ?

Emails et SMS


Le web, c’est aussi l’email marketing, les applications mobiles et le « push SMS », ce marketing direct exploitant les texto comme levier.

Prospection, vente et fidélisation sont des enjeux de taille rendus possibles de manière encore plus efficace par ces nouveaux moyens de communiquer auprès de ses clients.

Zoom sur : l’inbound marketing


Reste enfin l’inbound marketing, stratégie née véritablement avec internet tandis que les précédentes stratégies évoquées ne sont que des applications au web de méthodes existantes par ailleurs.

On désigne par inbound marketing le fait de mettre en place une stratégie garantissant une acquisition « naturelle » de trafic. Vous n’allez plus chercher des clients, ce sont eux qui viennent à vous.

Pour cela, les blogs et autres magazines numériques sont des supports de choix. En effet, en publiant régulièrement des contenus pertinents pour vos clients, répondant à leurs questions, leurs problématiques, leur apportant des conseils et, surtout, optimisés pour le référencement, vous générer un trafic qualifié de consommateurs qui, naturellement, auront tendance à faire appel à votre entreprise.

La principale contrainte d’une telle stratégie est le temps : il faut du temps pour analyser en amont les requêtes d’internautes pertinentes par rapport à votre activité, il faut du temps pour élaborer la stratégie éditoriale qui guidera les publications et il faut enfin du temps pour rédiger, optimiser et mettre en ligne les billets et autres articles, infographies, etc. Mais le retour sur investissement peut là encore être considérable.

Si vous souhaitez un accompagnement, des conseils et des solutions pour utiliser internet comme un levier de croissance, contactez-nous : spécialiste du marketing digital des enseignes depuis plusieurs années, nous pouvons vous permettre d’optimiser votre utilisation d’internet dans vos différentes stratégies.